VENDREDI 29 / 01

Publié le par Cie l'escalier

_09H00 > 17H00 / Université Nancy 2 - JOURNÉE D’ÉTUDE
Mettre en scène Marguerite DURAS
• Campus Lettres & Sciences Humaines, salle G04

Les spécialistes invités parleront essentiellement des oeuvres
suivantes : La maladie de la mort, Savannah Bay et Aurélia
Steiner
+ Projection du film Savannah Bay, c’est toi en présence
de la réalisatrice Michelle Porte

Bernard Alazet, maître de conférences en littérature française à l’Université
de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Il a co-dirigé le Cahier de l’Herne consacré
à Duras (2005) et Les Ecrits de Marguerite Duras, bibliographie des oeuvres
et de la critique 1940-2006
(Imec, 2009). Il dirige la collection « Série
Marguerite Duras » aux Editions des Lettres Modernes (Minard) dont trois
volumes sont à ce jour publiés.

Anne Cousseau, maître de conférences en Littérature française à l'Université
Nancy 2. Elle a publié Poétique de l'enfance chez Marguerite DURAS (Droz,
1999) ainsi que divers articles et communications sur Marguerite DURAS.
Travaille également sur la littérature contemporaine : E. Chevillard, C. Juliet, L.
Lê, C. Gailly, ...

Dominique Denès
, maître de conférences en Littérature française et
agrégée de Lettres Modernes, a consacré sa thèse à Marguerite DURAS
ainsi que de nombreux articles et conférences (sur Dieu et l'écrit, Le chant et
la chanson
, le concept de Chambre noire, les préfaces de DURAS, Marguerite-
Duras-de-la-forêt, L'Amant
).

Catherine Gottesman-Guy, agrégée de lettres classiques, diplômée en
sciences du langage (EHESS). Elle organise la journée annuelle Marguerite
Duras de l’Association Vivre à Chaville en mars, et des cycles Marguerite
Duras au Théâtre du Temps à Paris. Elle met en scène certaines oeuvres
romanesques de l’auteur ( Winter Afternoons, d’après Emily L, Yann Andrea
Steiner, Le Vice-consul, Aurélia
).

Cécile Hanania, professeur de littérature française à l’Université de
Western Washington (Etats-Unis). Elle a consacré l’ensemble de ses travaux
universitaires à l’oeuvre de Marguerite DURAS. Son mémoire de maîtrise est
une lecture critique de La maladie de la mort ; sa thèse de doctorat (Paris VII)
est une analyse de l’intertexte Durassien. Ses recherches les plus récentes
portent sur la réception de Marguerite DURAS en Asie du Sud-Est.

Yannick Hoffert, maître de Conférences à l'Université Nancy 2 - Théâtre
et littérature du XXe siècle. Articles et travaux sur le théâtre des années
cinquante et soixante ainsi que sur le théâtre contemporain. Ouvrage en cours
sur le théâtre de Jean Vauthier.

Sylvie Loignon, maître de conférences à l’université de Caen. Elle a
consacré une thèse à Marguerite Duras : Le regard dans l’oeuvre de Marguerite
Duras, Circulez ‘y a rien à voir !
(L’Harmattan, 2001), a édité Marguerite Duras
(L’Harmattan, 2003). Elle a co-dirigé avec Bernard Alazet un numéro de la
Revue des Lettres modernes, série Marguerite Duras, (Minard, 2009) sur les
« Paradoxes de l’image » chez cet auteur.

Joëlle Pagès-Pindon, professeur de Chaire supérieure. Elle enseigne la
littérature latine en Classe préparatoire à l’Ecole Normale supérieure. Auteur
de Marguerite Duras, (Ed Ellipses 2001). Elle a entre autres collaboré au
Cahier de l’Herne Duras et à La Revue des Lettres modernes, série Marguerite
Duras (Minard). Elle a travaillé à diverses reprises sur l’oeuvre filmique de
Michelle Porte. S’intéressant à la relation corps/scène/mémoire, elle est
intervenue autour de mises en scène de textes durassiens.

Avec la participation de Charles Tordjman, metteur en scène. A dirigé le
Centre Dramatique National de Nancy.



voir les photographies de la journée d'étude


voir les photographies de "Savannah Bay" de Michelle Porte


_18H30 / Librairie l’Autre rive - LECTURE
Ecrire de Marguerite DURAS
• Voir plus haut

voir les photographies



_A partir de 19H30 / TGP - Frouard - PERFORMANCE
L’homme assis dans le couloir
de Marguerite DURAS

Conception et réalisation : Marie-Noëlle Brun
Création et diffusion sonore : Mathieu Chamagne

Etant à la fois metteur en scène et réalisatrice, Marie-Noëlle Brun poursuit
une recherche et un travail artistique autour de la relation entre image et
son, qui se déclinent sous différentes formes : films, créations théâtrales,
installations, performances… Aujourd’hui, elle tente d’explorer, à travers
cette installation, la relation entre les mots et l’espace, le mot écrit et le mot
dit, le mot spatialisé, mis en scène dans un dispositif plastique… L’homme
assis dans le couloir
, court récit érotique publié en 1980, permet de créer
un espace visuel et sonore avec les mots du texte, les sons et les paysages
évoqués par l’auteur, de plonger le visiteur dans cette fiction… entre le noir
et l’éblouissement du blanc… Dans la version performance, les actrices seront
présentes, lisant le texte retransmis en direct dans le dispositif, comme une
exploration des musiques de voix possibles…

voir les photographies


_20H30 / TGP - Frouard -
THÉÂTRE
La maladie de la mort
de Marguerite DURAS
• Voir

Commenter cet article